Je me suis efforce de conserver religieusement a cette traduction la simplicite de l'original et j'ai mis tous mes soins a rendre la pensee de l'Auteur avec une scrupuleuse exactitude. J'ai maintenu les denominations lithologiques qu'il avait adoptees, considerant qu'il s'agissait en cela d'un aspect historique a conserver.

En publiant cette traduction, mon but n'a pas ete seulement de rappeler la haute valeur et la portee de l'oeuvre geologique de Darwin, de completer ainsi pour les lecteurs francais la collection des oeuvres de l'immortel naturaliste: j'ai voulu aussi, par mon modeste travail, rendre hommage a ce liberateur de la pensee qu'est Darwin, a ce paisible chercheur qui marcha simplement vers la verite malgre les cris et les clameurs dont on essaya d'etouffer sa voix, a ce caractere vraiment eleve qui n'eut jamais en reponse aux insultes ineptes et haineuses que des paroles sereines. Mais la verite marcha cette fois d'un pas rapide, et, durant les dernieres annees de sa noble et laborieuse existence, il put voir le triomphe de l'evolution, et assister a ce mouvement emancipateur des sciences naturelles qu'avaient provoque ses doctrines.

Darwin a trace la route qui menait vers des horizons nouveaux: le monde intellectuel tout entier s'y est engage et ceux-la meme qui le declaraient jadis un esprit faux et superficiel, qui criaient bien haut que ses theories etaient radicalement inconciliables avec les dogmes et la morale, se sentant vaincus par l'universalite de la poussee evolutionniste, en sont reduits a une honteuse capitulation. Pour ceux- la, la marche triomphale du Darwinisme est une nouvelle et terrible defaite.

J'estime qu'il est bon de rappeler aux consciences ces heros de la verite qui n'eurent d'autres armes que leur intelligence liberee des prejuges, leur raison eclairee, leur travail opiniatre et calme et qui surent remplir au prix d'amertumes sans nombre la si difficile tache d'avoir fait accomplir a la pensee humaine un pas en avant. Entre eux, Darwin est des premiers.

A.-F. RENARD.

Notes:

[1] La mise en oeuvre des observations et des materiaux geologiques amasses par Darwin pendant l'Expedition du _Beagle_ (decembre 1831 a octobre 1836) s'etend sur une periode de quatre ans, de 1842 a 1846. Son livre sur les iles volcaniques, commence en ete 1842, fut termine en janvier 1844; six mois apres, il mettait sur le metier ses observations sur la geologie de l'Amerique du Sud, qu'il achevait d'ecrire en avril 1845. Durant la periode qui s'etend de 1846 a 1854, il fit paraitre une serie de travaux secondaires se rattachant a la geologie et qui portent _sur les poussieres tombees sur les navires dans l'Ocean Atlantique_ (Geol. Soc. Journ. II, 1846, pp. 26-30), _sur la geologie des iles Falkland_ (Geol. Soc. Journ. II, 1846, pp. 267-274), _sur le transport des blocs erratiques_, etc. (Geol. Soc. Journ. IV, 1848, pp. 315-323), sur _l'analogie de structure de certaines roches volcaniques avec celles des glaciers_ (Edinb. Roy. Soc. Proc. II, 1851, pp. 17-18). Les deux volumes de son memoire sur les Cirripedes parurent en 1851 et 1854 ainsi que ses monographies des Balanides et des Verrucides fossiles de la Grande-Bretagne.

[2] Darvin, _les Recifs de corail, leur structure et leur distribution_. Trad. de l'anglais d'apres la 2e edition, par L. Cosserat, Paris, 1878.

[3] Sir Archibald Geikie, _The Founders of Geology_, p. 282. 1897.

[4] Les memoires que j'ai publies sur la lithologie des iles explorees par Darwin lors du voyage du _Beagle_ et par les naturalistes du _Challenger_, ont paru dans la collection des _Reports of the scientific Results of the voyage of H.M.S. Challenger_ sous les titres _Petrology of Saint-Paul's Rocks_ (Narr. vol. II, appendice B), 1882, _Petrology of volcanic Islands_ (Phys. Chem. Part. VII) (vol. II, 1889). Les chapitres suivants de ce dernier memoire portent specialement sur les roches decrites dans _Geological Observations on volcanic Islands_ de Darwin: II, _Rocks of the Cape de Verde Islands_, p. 13. IV, _Rocks of Fernando Noronha_, p. 29. V, _Rocks of Ascension_, p. 39. VII, _Rocks of the Falkland Islands_, p. 97.

[5] _Distribution and Structure of coral rocks, Geological Observations on volcanic Island and parts of South America_, by Ch. Darwin, with Introduction by J.W. Judd, Professor of Geology in the Normal School of Science, South Kensington.

Observations Geologiques sur les Iles Volcaniques Page 04

19th Century English Literature

Charles Darwin

Free Books in the public domain from the Classic Literature Library ©

Charles Darwin

All Pages of This Book
Volcanic Islands