Enfin je ferai remarquer la grande difference d'aspect constatee entre ce calcaire terreux, qui doit avoir ete porte a une haute temperature dans une atmosphere de vapeur d'eau et de gaz divers, et le calcaire spathique, blanc, cristallin, qui a ete forme sous une nappe de lave peu epaisse (comme a Quail-island) s'etalant sur un calcaire terreux et sur les debris d'organismes tapissant le fond d'une mer peu profonde.

_Signal-Post Hill_.--Nous avons deja parle de cette colline a diverses reprises, notamment lorsque nous avons signale la maniere remarquable dont la couche calcaire blanche, en d'autres points parfaitement horizontale, plonge dans la mer sous la colline (figure 2). Son sommet est large et offre des traces peu nettes de structure crateriforme; il est forme de roches basaltiques[4], compactes ou celluleuses, avec des bancs inclines de scories incoherentes dont quelques-uns sont associes a du calcaire terreux. Comme Red Hill, cette colline a ete le foyer d'eruptions posterieures au soulevement de la plaine basaltique environnante; mais, contrairement a la premiere colline, elle a subi des denudations importantes et a ete le siege d'actions volcaniques a une periode tres reculee, quand elle etait encore sous-marine. Pour etablir ce point, je me base sur l'existence des derniers vestiges de trois petits centres d'eruption que j'ai decouverts sur le flanc qui regarde l'interieur des terres. Ils sont formes de scories luisantes cimentees par du spath calcaire cristallin, exactement comme le grand depot calcaire sous-marin, aux endroits ou la lave, encore a haute temperature, s'est etalee; leur aspect ruiniforme ne peut etre explique, je pense, que par l'action denudatrice des vagues de la mer. Ce qui m'a mene au premier orifice, c'est que j'ai observe une couche de lave de 200 yards carres environ, a bords abrupts, etalee sur la plaine basaltique sans qu'il y eut a proximite quelque monticule d'ou elle aurait pu etre ejaculee; et le seul vestige d'un cratere que je sois parvenu a decouvrir consistait en quelques bancs obliques de scories, a l'une de ses extremites. A 50 yards d'un second amas de lave a sommet plat comme le premier, mais beaucoup plus petit, je decouvris un groupe circulaire irregulier de plusieurs masses d'une breche formee de scories cimentees, hautes d'environ 6 pieds, et qui sans doute ont constitue autrefois le centre d'eruption. Le troisieme orifice n'est plus indique aujourd'hui que par un cercle irregulier de scories cimentees, de 4 yards de diametre environ, et ne s'elevant, en son point culminant, qu'a 3 pieds a peine au-dessus du niveau de la plaine, dont la surface presente son aspect habituel et n'offre aucune solution de continuite aux environs; nous avons ici une section horizontale de la base d'un orifice volcanique qui a ete presque entierement rase avec toutes les matieres ejaculees.

A en juger par sa direction, la coulee de lave qui comble la gorge etroite[5] situee a l'est de la ville de Praya, parait etre descendue de Signal-Post Hill, comme nous l'avons fait remarquer plus haut, et s'etre repandue sur la plaine apres que celle-ci eut ete soulevee; la meme observation s'applique a une coulee (qui n'est peut-etre qu'une portion de la premiere) recouvrant les rochers du rivage, a peu de distance a l'est de la gorge. Lorsque je m'efforcai de suivre ces coulees sur la surface rocheuse de la plaine presque entierement privee de terre arable et de vegetation, je fus fort surpris de constater que toute trace distincte de ces coulees disparaissait bientot completement, quoiqu'elles soient constituees par une matiere basaltique dure et qu'elles n'aient pas ete exposees a l'action denudatrice de la mer. Mais j'ai observe depuis, a l'archipel des Galapagos, qu'il est souvent impossible de suivre des coulees de laves meme tres recentes et de tres grande dimension, au travers de coulees plus anciennes, si ce n'est en se guidant sur la dimension des buissons qui les recouvrent, ou en comparant l'etat plus ou moins luisant de leur surface,--caracteres qu'un laps de temps fort court suffit a effacer entierement.

Observations Geologiques sur les Iles Volcaniques Page 18

19th Century English Literature

Charles Darwin

Free Books in the public domain from the Classic Literature Library ©

Charles Darwin

All Pages of This Book