A juger par l'epaisseur du banc de fragments incoherents qui recouvre la contree environnante, la masse de matiere gazeuse qui les a projetes doit avoir ete enorme. Nous pouvons conclure vraisemblablement de ces faits, qu'apres l'explosion, de vastes cavernes auront ete formees sous le sol, et que l'ecroulement de la voute de l'une d'entre elles a forme la cavite que nous venons de decrire. Dans l'archipel des Galapagos on rencontre souvent des fosses d'un caractere semblable, mais de dimension beaucoup moindre, a la base de petits cones d'eruption.

_Fragments granitiques projetes_.--Il n'est pas rare de trouver dans le voisinage de Green Mountain des fragments de roches heterogenes empates dans des masses de scories. Le lieutenant Evans, a l'amabilite duquel je dois un grand nombre de renseignements, m'en a donne plusieurs specimens, et j'en ai trouve d'autres moi-meme. Ils ont presque tous une structure granitique, ils sont cassants, rudes au toucher, et leur couleur est evidemment alteree: 1. Une syenite blanche, rayee et tachetee de rouge, elle est formee de feldspath bien cristallise, de nombreux grains de quartz et de cristaux de hornblende brillants quoique petits. Le feldspath et la hornblende de cet echantillon et de ceux dont on parlera dans la suite ont ete determines a l'aide du goniometre a reflexion, et le quartz par sa maniere d'etre au chalumeau. D'apres son clivage, le feldspath de ces fragments projetes ainsi que la variete vitreuse que l'on trouve dans le trachyte, est un feldspath potassique.--2. Une masse rouge brique de feldspath, de quartz et de petites plages d'un mineral decompose dont un petit fragment m'a montre le clivage de la hornblende.--3. Une masse de feldspath blanc a cristallisation confuse, avec de petits nids d'un mineral de couleur sombre, souvent caries, arrondis sur les bords, a cassure luisante, mais sans clivage distinct; sa comparaison avec le second specimen m'a demontre que c'etait de la hornblende fondue.--4. Une roche qui, a premiere vue, semble etre une simple agregation de grands cristaux distincts de Labrador gris[8]; mais dans les interstices de ces cristaux il y a un peu de feldspath grenu blanc, de nombreuses paillettes de mica, et un peu de hornblende alteree; je ne crois pas qu'il y ait du quartz. J'ai decrit ces fragments en detail parce qu'on rencontre rarement[9] des roches granitiques projetees par des volcans et _dont les mineraux n'aient pas subi de modifications_, comme c'est le cas pour le premier specimen, et dans une certaine mesure pour le second. Un autre grand bloc trouve ailleurs merite d'etre signale; c'est un conglomerat contenant de petits fragments de roches granitiques, celluleuses et jaspeuses, et de porphyre petro-siliceux empates dans une masse fondamentale de wacke et traverses d'un grand nombre de couches minces de retinite concretionnee passant a l'obsidienne. Ces couches sont paralleles, peu etendues, et legerement incurvees, elles s'amincissent a leurs extremites et rappellent par leur forme les couches de quartz dans le gneiss. Il est probable que ces petits fragments empates n'ont pas ete projetes a l'etat isole, mais qu'ils etaient empates dans une roche volcanique fluide, voisine de l'obsidienne; nous allons voir que plusieurs varietes appartenant a la serie de cette derniere roche possedent une structure laminaire.

_Roches trachytiques_.--Elles occupent la partie la plus elevee et la plus centrale de l'ile, ainsi que la region du sud-est. Le trachyte est ordinairement d'une couleur brun pale, tachetee de points plus fonces; il contient des cristaux de feldspath vitreux brises et ployes, des grains de fer speculaire et des points microscopiques noirs que je considere comme etant de la hornblende parce qu'ils sont aisement fusibles et qu'alors ils deviennent magnetiques. Cependant la plupart des collines sont formees d'une pierre tres blanche, friable, et qui semble etre un tuf trachytique. L'obsidienne, le hornstone et diverses especes de roches feldspathiques laminaires sont associes au trachyte.

Observations Geologiques sur les Iles Volcaniques Page 32

19th Century English Literature

Charles Darwin

Free Books in the public domain from the Classic Literature Library ©

Charles Darwin

All Pages of This Book