En certains endroits ou l'anneau basaltique est rompu et ou cette enceinte noire est divisee en troncons, les laves feldspathiques ont coule entre ces derniers et surplombent aujourd'hui la cote sous forme de falaises elevees. Ces roches basaltiques ont une couleur noire et sont stratifiees en couches minces; elles sont habituellement tres celluleuses, mais parfois compactes; quelques-unes d'entre elles renferment de nombreux cristaux de feldspath vitreux et des octaedres de fer titanifere; d'autres abondent en cristaux d'augite et en grains d'olivine. Les vacuoles sont frequemment tapissees de petits cristaux (de chabasie?), ce qui donne meme parfois a la roche une structure amygdaloidale. Les coulees de lave sont separees les unes des autres par des cendres ou par un tuf salifere friable, d'un rouge vif, offrant des lignes superposees comme celles que provoque la sedimentation et qui presente parfois une structure concretionnee mal definie. Les roches de la serie basaltique ne se montrent que pres de la cote. Dans la plupart des contrees volcaniques les laves trachytiques sont plus anciennes que les laves basaltiques; mais ici nous constatons qu'un grand amas de roches, dont la composition est tres voisine de celle de la famille trachytique, a ete ejacule apres les nappes basaltiques: cependant les nombreux dikes injectes dans les laves feldspathiques, et ou abondent de grands cristaux d'augite, devoilent peut-etre une tendance au retour vers le mode ordinaire de superposition.

_Laves sous-marines de la base_.--Les laves de la serie inferieure se trouvent immediatement au-dessous des roches basaltiques et feldspathiques. Suivant M. Seale[2], on peut les observer, en divers points de la plage, sur le pourtour entier de l'ile. Dans les coupes que j'ai etudiees, leur nature est fort variable; quelques-unes des couches abondent en cristaux d'augite; d'autres, colorees en brun, sont laminaires ou formees de galets, et plusieurs sections sont rendues fortement amygdaloides par la presence de matieres calcaires. Les nappes successives sont intimement unies entre elles, ou separees les unes des autres par des bancs de roches scoriacees ou de tuf laminaire renfermant souvent des fragments nettement arrondis. Les interstices de ces couches sont remplis de gypse et de sel; le gypse se presente parfois aussi en lits minces. L'abondance de ces deux substances, la presence de cailloux roules dans les tufs et l'abondance des roches amygdaloides me portent a croire que ces couches volcaniques inferieures sont d'eruption sous-marine. Peut-etre cette remarque doit-elle etre appliquee aussi a une partie des roches basaltiques surincombantes; mais je n'ai pu trouver de preuve bien nette de ce dernier fait. Partout ou j'ai examine les couches de la serie inferieure, j'ai constate qu'elles etaient traversees par un tres grand nombre de dikes.

_Flagslaff Hill et le Barn_.--Je decrirai maintenant quelques-unes des coupes les plus remarquables en commencant par ces deux collines qui constituent les traits les plus caracteristiques de la partie nord-est de l'ile. Le profil carre et anguleux du Barn ainsi que sa couleur noire montrent au premier coup d'oeil qu'il appartient a la serie basaltique, tandis que la surface adoucie et la forme conique de Flagstaff Hill, et ses teintes vives et variees prouvent avec la meme evidence que cette derniere colline est formee des roches feldspathiques alterees, dont il a ete question au commencement du chapitre. Ces deux hautes collines sont reunies (comme on le voit dans la figure no. 8) par une crete aigue constituee par les laves a galets de la serie inferieure. Les couches de cette crete plongent vers l'ouest sous un angle qui diminue graduellement a mesure qu'on s'avance vers le Flagstaff, et l'on peut constater, quoique assez difficilement, que les couches feldspathiques superieures de cette colline plongent uniformement vers l'W.-S.-W. Pres du Barn, les couches de la crete sont presque verticales, mais leur allure est masquee par d'innombrables dikes; leur inclinaison change probablement sous cette colline et, de verticales qu'elles etaient, les couches se montrent inclinees dans un sens oppose: en effet, les couches superieures basaltiques, qui ont environ 800 a 1.000 pieds d'epaisseur, plongent vers le nord-est sous un angle de 30 a 40 deg..

Observations Geologiques sur les Iles Volcaniques Page 52

19th Century English Literature

Charles Darwin

Free Books in the public domain from the Classic Literature Library ©

Charles Darwin

All Pages of This Book